Actualités

Les perturbateurs endocriniens  (15/07/2019)  
Ce numéro des Cahiers de la Recherche évoque encore plusieurs projets de recherche visant à améliorer les connaissances scientifiques sur des substances perturbateurs endocriniens ou susceptibles de l’être. L’un d’eux porte sur les retardateurs de flamme. Deux autres évaluent les effets des phtalates avec l’exploration d’une piste originale qui se penche, pour la première fois, sur les effets de ces substances sur l’antibiorésistance de deux bactéries pathogènes pour l’homme (P. aeruginosa et L. pneumophila). Par ailleurs, comprendre les effets potentiels de l’environnement sur la santé des populations nécessite que des projets de recherche ne ciblent plus uniquement une substance spécifique mais prennent en compte les effets synergiques potentiels des mélanges de contaminants environnementaux. Deux projets de recherche évoqués dans ce numéro s’inscrivent d’ores et déjà dans cette vision intégrative appelée à se développer dans les années qui viennent.

Recherche

Mots clés

Domaines

 

 

 

 

 

Depuis décembre 2012, les Cahiers de la Recherche (Santé, Environnement, Travail)  forment une collection thématique, qui dresse un panorama des projets de recherche financés dans le cadre du Programme National de Recherche Environnement Santé Travail (PNR EST).  

Ces projets traitent de questions de sécurité sanitaire qui, souvent, interpellent l’opinion publique. Ces questions sont associées à des agents physiques, biologiques ou chimiques, présents dans l’environnement ou dans le milieu professionnel. Parmi eux, les nanomatériaux, les radiofréquences, et de nombreuses substances chimiques. Les interrogations qui leurs sont associées sont multiples depuis la mesure de l’exposition des personnes à celle de la caractérisation de leurs effets. Traiter de ces sujets mobilise des équipes pluridisciplinaires (biologie, écotoxicologie, épidémiologie, médecine, sciences humaines et sociales…) qui collaborent sur des projets de recherche, visant à améliorer les connaissances. On attend de ces nouvelles connaissances qu’elles contribuent à mieux évaluer des risques et puissent ainsi éclairer la prise de décisions publiques pour la gestion des risques.

Le but des Cahiers de la Recherche est d’expliciter les questions que se posent les scientifiques en amont de leurs projets, et de donner des exemples de résultats qu’ils peuvent ainsi produire. 

 les cahiers de la recherche

 

Derniers dépôts